Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quelques élèves en action

L’association Action pour le Développement Coopératif à la Base (ADCB), a sensibilisé les élèves du collège et lycée de Gboto Vodoupé le vendredi 09 juillet 2021. La rencontre s’inscrit dans le cadre de la campagne de reboisement lancée par le gouvernement pour les 1 milliard de plants en 2030.

Consciente des enjeux et défis de la protection de l’environnement, l’association Action pour le Développement Coopératif à la Base (ADCB) a organisé le vendredi 09 juillet 2021 une activité de sensibilisation à l’endroit des élèves du CEG et lycée de Gboto Vodoupé dans la commune Yoto 3. Cette rencontre a été axée sur le thème « l’engagement du jeune pour la protection de l’environnement dans sa commune ».

Pour les responsables de cette association, les jeunes sont une cible importante dans l'atteinte des ODD mais ils n'ont malheureusement pas suffisamment d'informations sur un certain nombre de sujets. « Notre objectif en organisant cette activité est d'abord d'attirer l'attention des jeunes sur les questions du changement climatique et ensuite les motiver à s'engager pour la protection de l'environnement » a laissé entendre KOUGNIGBAN Ekpe Kossi, Coordinateur Adjoint chargé de projets et programmes.

Photo de famille après la sensibilistion

L’activité s’est déroulée dans la préfecture de Yoto, plus précisément dans la commune de Yoto 3. Le Collège d’enseignement général et le lycée de Gboto Vodoupé ont été choisi pour abriter cet évènement.

« Le choix du CEG et lycée Gboto Vodoupé, s’explique par le fait que la mairie de la commune Yoto 3 se trouve à Gboto Vodoupé donc nous avons choisi d’y organiser l'activité. En plus, il faut dire que cette activité s'inscrit dans le cadre de nos projets. Il s’agit de la création des clubs environnements dans les établissements scolaires dans la commune Yoto 3 » a-t-il ajouté. Selon le coordonnateur adjoint, ces deux établissements ont été choisis pour la phase pilote de création des clubs environnement. Au total, 110 plants ont été mis en terre, « Je rappelle les plants ont été mis en terre sur un espace collectif des deux établissements » a précisé KOUGNIGBAN Ekpe Kossi.

L’activité qui s’est déroulée en présence des autorités administratives et éducatives, des responsables de la mairie, a vu l’implication active d la direction préfectorale de l’environnement en offrant à l’association les 110 plants.

En cette fin d’année scolaire, l’entretien des plants pendant les vacances sera l’œuvre   des membres de l'association et quelques élèves proches de l'établissement.

La rédaction

Tag(s) : #ACTUALITES
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :