Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La dernière pluie qui a arrosé la ville d’Afagnan remonte au samedi 20 mai 2017 au chaud soleil. Juste après quelques minutes de grondement de tonnerre, elle s’est abattue sur tout le Bas-mono. Selon les enquêtes et recoupements, cette pluie serait provoquée grâce aux incantations des prêtres et prêtresses vodou venus de la forêt sacrée Godjé-Godjin de la préfecture de Yoto. C’était au cours du festival cultuel et culturel organisé par CDAC-ONG à Afagnan.

Ce mardi 23 mai 2017, quelques villages du Bas-mono à savoir Agomé-glozou, Hontowou et autres ont accueilli une grande pluie à l’exception d’Afagnan. Nombreuses sont les questions qui se posent :

  1. On se demande si toute la quantité prévue ces jours-ci sur Afagnan aurait été déjà déversé par les festivaliers du samedi dernier ?
  2. Le changement climatique a-t-il une particularité à Afagnan ?
  3. Est-ce que les « bloqueurs » de pluie sont-ils en œuvre ?
  4. Dans ce cas doit faire recours au « donneurs » de pluie du samedi dernier ?

En tout cas, pour le moment la ville bénéfice d’un vent frais et de gros nuages qui planent sur nos têtes comme si elle est imminente cette pluie. Dans la foulée, la CEET est encore une fois au rendez-vous avec sa légendaire coupure d’électricité.

Hervé Le Prince

Tag(s) : #DOSSIERS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :