Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’abattage anarchique des arbres pour répondre aux besoins de bois de chauffe et du charbon de bois : véritables menaces pour l’environnement freinant  ainsi une lutte efficace contre la  désertification et la déforestation. Le MMLK appelle à réduire le prix du gaz butane (GPL) et à renforcer le 1er juin, journée de l’arbre comme solution idéale à planter des arbres. Le mouvement du Pasteur Edoh Komi a sorti un communiqué dont notre rédaction a eu copie.

De nos jours, nous assistons à la disparition dramatique et tragique des forêts et des plantations des arbres qui constituent des couches nourricières pour des terres et de la protection de l’environnement. Or, jadis, le système écologique a été renforcé par  la préservation et la conservation de ces diverses existences forestières et arbustes  en respectant les principes environnementaux. Pour preuve, l’institution le 1er juin 1977 d’une journée de l’arbre au cours de laquelle des plants de diverses catégories sont mis en terre sur toute l’étendue du territoire.

 A l'époque, l’engouement était total et effectif sans que personne ne soit indifférent ni insensible faisant de cette journée une parfaite réussite avec des millions de jeunes plants mis en terre dans une année. Cette mobilisation de toutes les forces vives de la nation à l'idéal patriotique et civique du 1er juin participait largement au reboisement et à l'éloignement de la désertification. Malheureusement, ce n'est plus le cas aujourd'hui. La journée a perdu son sens et se limite à des actions médiatiques de quelques autorités administratives et politiques que l’on nous montre entrain de planter quelques arbres. Alors que la grande masse, majoritaire est restée en marge de cette journée compromettant les objectifs initiaux du promoteur du 1er juin.

Pour le MMLK, la terre réchauffe excessivement ces derniers temps et perturbe le climat sans que personne n’y prenne garde alors que cela  doit nous interpeler si nous voulons empêcher  en partie  la déforestation.

Il y a lieu donc que les besoins en bois de chauffe et du charbon de bois soient assurés par l'usage du gaz butane (GPL) sur toute l'étendue du territoire mais le prix n'est pas à la portée de toutes les bourses. Dans le cas d'espèces,  une réduction du prix du gaz de ménage s’impose selon le MMLK. Aussi, est-il indispensable de réhabiliter et de réorganiser la journée de l’arbre afin qu’elle sorte des sentiers battus et de sa léthargie actuelle.

Le MMLK lance un appel pressant aux uns et aux autres à honorer la  journée de l’arbre au quotidien car l'arbre c’est la vie.

HLP

Tag(s) : #DOSSIERS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :