Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIA

COTE D’IVOIRE/DE NOUVEAU DANS LE VISEUR DE L’UNESCO : BONNE NOUVELLE POUR LE PARC NATIONAL DE COMOE

Le parc national de la Comoé en Côte d’Ivoire a été retiré de la liste des sites en péril enregistrés par le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco. Cette décision est tombée à Cracovie, dans le sud de la Pologne mardi 04 juillet dernier. La raison est « l'amélioration de l'état de conservation de la faune et de son habitat » faite par les décideurs.

En effet, le parc de la Comoé, dans le nord-est de la Côte d'Ivoire, est l'une des zones protégées les plus vastes de l'Afrique de l'Ouest. Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1983, le site a été ajouté à la Liste du patrimoine en péril en 2003 en raison du braconnage pratiqué sur le site, du surpâturage par les grands troupeaux de bétail et de l'absence de mécanisme de gestion efficace. Le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco a félicité les efforts déployés par la Côte d'Ivoire pour lutter contre le braconnage des animaux sauvages, en réintégrant le nom du parc national de la Comoé dans sa liste des sites du patrimoine mondial.

« Des espèces emblématiques du Parc national de la Comoé que l'on pensait disparues, comme l'éléphant et le chimpanzé, se régénèrent. Les habitats connaissent par ailleurs un très bon niveau de conservation. De fait, les objectifs fixés en matière de conservation de la faune ont été atteints, voire dépassés », est une des raisons évoquées par ledit comité à la sortie de la rencontre à Pologne.

Bientôt sept sites naturels, 26 culturels et un site mixte pourraient rejoindre les 1.052 autres qui bénéficient déjà du statut reconnaissant leur "valeur universelle exceptionnelle", à préserver absolument.

HP

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article