Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIA

TOGO/MISSION : AGOKPAME DANS LE VISEUR DE L’USAID

Toute la délégation en image (Photo de famille)

Une délégation de l’USAID s’est rendue ce vendredi 20 octobre 2017 dans la préfecture des Lacs plus précisément à Agokpamé pour prendre contacte des réalités de la présence des mangroves et du site ornithologique des lieux. Cette visite a eu lieu sous les yeux vigilants du Préfet des Lacs et de l’équipe Maritime-Est de l’ONG Cosol Pg.

En effet depuis longtemps, des missions se proposent sur le Chenal de Gbaga pour de différents objectifs en vue de la cause de la biodiversité et de l’écotourisme. Dans les Lacs, ces visites sont souvent régulières sur le site des oiseaux d’Agokpamé, du Chenal de Gbaga pour les mangroves et du couvert forestier de la forêt sacrée Akissa à Adamé.

Cette journée de vendredi 20 octobre 2017, la délégation de l’USAID a choisi le site d’Agokpamé pour d’énormes raisons. L’objectif principal de la mission est de savoir ce qui se fait en matière de la conservation des ressources naturelles, l’appropriation des communautés et les activités de diminution de la pression anthropique sur les ressources. Dans cette délégation de l’USAID, figurent les universitaires de Lomé, les responsables du ministère de l’environnement du Togo et de nombreux participants dont l’ONG AHD.

Une partie de discussion des participants

Le bienfait de cette visite est que des relations vont naitre entre la Fédération des Associations de Houéto de Gbaga qui prend en charge depuis déjà un moment la surveillance et la gestion du site. Les visiteurs se sont rendus sur le site ornithologique (site aux oiseaux) en vue de voir les espèces d’oiseaux qui migrent chaque année au Togo venant de l’Occident et ailleurs.

Rappelons que l’ONG Coopérative Solidarité Partenê Group œuvre dans cette préfecture en vue de la restauration complète des mangroves et la promotion de l’écotourisme.

Pour les participants, cette mission est réussie compte tenue des discussions qui ont suivi et les relations qui vont sans doute naitre de nouveau entre les acteurs présents à cette rencontre au nom de l’environnement et de l’écosystème.

Hervé Le Prince

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article