Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La tomate concentrée appelée Attitogonvia est un produit local produit dans le Bas-mono dans le canton d’Attitogon. Cette installation qui a débuté depuis 2012 avec l’aide des agents de centre de formation agricole et social dénommé Sichèm de Kpomé vient donner un nom à la population d’Attitogon. Cette purée de tomate est un produit local qui se retrouve sur le marché togolais.

Pour faire un zoom sur ce produit local, Hervé de l’Environnement a reçu dans l’émission Nature et Environnement sur Radio Mokpokpo ce samedi 15h à 16h, Frédéric Koffi DOSSEH, Responsable du secteur Filière de production animation des communautés villageoise à sichèm. Ce dernier est revenu sur certaines étapes de l’installation de l’unité de transformation de tomate à Attitogon.

En effet, la tomate se produit en abondance dans la préfecture de Bas-mono. Le village d’Attitogon est donc reconnu d’en être le fief de cette culture bien que d’autres villages à l’instar de Kpetsou, Afagnan gbleta, et Avoutokpa en cultivent aussi. Après les études sur le terrain le Sichèm a décidé former les producteurs de tomates d’Attitogon en transformation de tomate afin de permettre une conservation à longue durée. « Nous sommes venus commencer un travail qui au débat n’a pas été facile. Les populations voulaient que je les embauche comme employés. Je leur ai dit non, et que je suis là pour les aider à devenir leur propre chef. Et pour créer un bizness pour ma poche » a évoqué Frédéric Koffi DOSSEH de Sichèm.

Les populations d’Attitogon ont vite appris la leçon de l’entreprenariat. Les premiers responsables se sont associés pour l’octroie d’un local afin de permettre l’installation des machines pouvant aider dans la transformation. « Quand nous avons commencé les formations, nous leur avons expliqué que nous ne sommes pas là pour rouler sur leur tête. Au début ils n’ont pas compris, mais au fil du temps, ils ont compris. Nous avons eu accès à un local dans lequel nos installations ont été faites. La suite après les formations, c’est aussi le contrôle des agents de l’ICAT, de santé et du ministère tout ceci pour la certification du produit fini de tout ce qui se produit. Enfin il faut donc savoir que nous avons déboursé assez de fonds pour les machines, les suivies analyses, je crois que vous comprenez » a-t-il ajouté.

La production de tomate en boîte ou purée de tomate mis en place par le Sichèm est issue des tomates cultivées par les populations même. Les transformateurs sont sur place et le produit est mis en boîte aussi avec des étiquettes portant le nom du village. Le produit s’appelle Queens Tomate ATTITOGONVIA. « Pour le nom que nous avons donné au produit dit ATTITOGONVIA, il faut dire que nous sommes arrivés sur cette décision de faire parler du village, de la localité où se fait la production. Il faut reconnaitre que beaucoup de personne fait la même chose partout mais nous nous avons la spécialité de faire de la pure tomate sans addition et nos conservations sont certifiées. Alors se disant que c’est la meilleure des tomates, on la surnommée la reine des tomates, Queens Tomates et on y ajoute la localité, d’où ATTITOGONVIA » a poursuivi le responsable du secteur Filière de production animation des communautés villageoise à sichèm, Frédéric Koffi DOSSEH.

Aujourd’hui, il est bien clair que les produits locaux abondent sur les marchés mais ne sont pas tous consommés. Nos populations sont habituées aux produits étrangers dont on ignore dès fois la provenance. Pour la Tomate ATTITOGONVIA, il s’avère nécessaire de faire sa promotion et de le rapprocher des populations.

Au Togo, nous pouvons s’en féliciter d’avoir une tomate mise en boîte suivant les critères sanitaire et de surveillance étatique. Il revient donc au Togolais de consommer localement pour leur propre santé.

Cellule de Communication ANEDD

Tag(s) : #DOSSIERS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :