Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EPLUS MEDIAS 228

L’OOADD LANCE AVEC SES PARTENAIRES L’ACADEMIE DES JEUNES FEMMES SUR L’ENTREPRENEURIAT VERT AU TOGO

Table d'honneur: Gauche (Mandela Djaho de OOADD

« Autonomisation de la jeune femme à travers l’entrepreneuriat vert » c’est autour de ce thème que l’Observatoire Ouest Africain du Développement Durable (OOADD) a formé plus d’une cinquantaine de jeunes dames ce jeudi 28 juin 2018 à Lomé pour donner le ton d’une série de formation qui s’étend de juin à septembre 2018. Pendant quatre mois, cette organisation va permettre à la gent féminine d’embrasser l’entrepreneuriat vert et d’assurer son avenir.

Dans le cadre de son programme de promotion de l’entrepreneuriat vert, l’Observatoire Ouest Africain du Développement Durable (OOADD) a lancé en Février 2018, une cartographie en ligne des entrepreneurs verts du Togo. Les résultats de cette cartographie montrent une représentativité assez faible des  femmes dans le secteur. Or, force est de constater que le secteur regorge d’importantes opportunités qui restent inexploitées à ce jour. Face à cette situation, il urge de porter à la connaissance des jeunes femmes, ces opportunités afin de susciter en elles l’envie de s’y investir. C’est dans ce cadre que l’OOADD en collaboration avec WASCAL et les organisations intervenant sur les questions de genre et développement, Youth Impact for Sustainable Development et l’Association Internationale des Jeunes et Femmes Leaders (AIJFL) organisent une académie des jeunes femmes sur l’entrepreneuriat vert. Cette académie a démarré le jeudi 28 juin à WASCAL à l’Université de Lomé avec la première vague de dames formées.

Les participants en séance de travail

Durant quatre mois, 200 femmes seront formées sur  les causes et conséquences du changement climatique, l’entrepreneuriat vert et les opportunités qui y sont liées, le leadership féminin et entrepreneuriat vert enfin le mécanisme de financement des projets verts.

Pour Mandela DJAHO, premier responsable de l’OOADD, l’objectif de cette académie qui a démarré ce 28 juin vise à promouvoir l’entrepreneuriat vert, à porter à la connaissance des femmes et des filles les opportunités liées à l’entrepreneuriat vert, susciter en elles l’envie de s’investir dans le secteur, élargir le réseau des entrepreneurs verts, réduire l’écart entre les jeunes hommes et femmes entrepreneurs vert et développer le leadership au sein de la gente féminine au Togo. Ceci pour promouvoir l'autonomisation des femmes et des filles,  à les aider à participer aux efforts de lutte contre les changements climatiques à travers l'entrepreneuriat vert.

Photo de famille

Rappelons qu’au Togo, le changement climatique entraine en effet des conséquences de plus en plus importantes. Ces problèmes touchent toutes les couches sociales en particulier les jeunes et les filles. Par ailleurs, la jeunesse dans son ensemble fait face à la problématique du chômage. Ce phénomène est beaucoup plus accentué chez les filles en raison de la marginalisation et bien d’autres problèmes liés à la discrimination. Face à ce double défi, l’entrepreneuriat vert constitue aujourd’hui l’une des portes de sortie de la jeunesse.

AKH / Anedd

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article