Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIA

EDUCATION / EPELLE-MOI EDTION 2 : ÇA DEMARRE LE 14 NOVEMBRE 2018 DANS LA ZONE 1

Photo/Anedd : Archives

« Renforcement des capacités éducatives des élèves pour la maitrise de la langue française » c’est le thème choisi par les responsables de l’Assistance Nature Environnement et Développement Durable (ANEDD) pour la deuxième édition du concours « Epelle-moi » 2018 - 2019.

C’est donc parti pour cette édition du concours éducatif de mots dénommé « Epelle-moi » dans la préfecture de Bas-mono. Lancé le 30 mai 2018 à l’hôtel Millénium d’Afagnan par le préfet Kokou Amétépé Sogbo, les porteurs du projet ont attendu jusqu’à novembre pour démarrer les activités proprement dites.

Se situant dans le cadre de leurs activités éducatives, l’Assistance Nature Environnement et Développement Durable (ANEDD) exerce dans l’Environnement, Santé et Education. Elle démarre l’édition 2 du concours « Epelle-moi » le mercredi 14 novembre 2018. Pour les initiateurs, ce concours vient à point nommer afin de réveiller les élèves à maitriser l’orthographe des mots français, ce qui peut les éviter des fautes au cours des devoirs de français (lettre, dictée et rédaction). « Ce concours de mots n’est pas initié parce que le faut, non, nous avons fait un constat. Depuis notre arrivée dans cette zone, nos cohabitation avec les professeurs des collèges et lycées au cours des discussions nous ont montré les difficultés qu’ont les élèves face à la langue de Molière. Quand vous prenez une copie de dictée, de rédaction ou de dissertation, vous n’aurez pas le goût de la lecture. Mais ce qui est bien dans tout ça, c’est que les enfants servent de belles idées dans un mauvais français. Il nous faut donc faire une action. Et nous avons pensé à l’orthographe d’où « Epelle-moi ». Cette édition démarre le mercredi 14 novembre 2018 » a expliqué Hervé K. ADJAHO le Président de ANEDD.

Contrairement à la première édition, ils sont au total 17 établissements en lice pour cette édition. La préfecture compte environ une cinquantaine d’école privée et publique, mais toutes ne se sont pas faites inscrites pour rehausser cette édition. « Au fait pour les inscriptions ou la participation des établissement, nous ne pensons pas qu’il faille supplier les directeurs ou les proviseurs avant même que ces derniers ne mettent à notre disposition les élèves. C’est un concours gratuit et à la fin les participants, les élèves repartent avec des kits scolaires et des matériels didactiques pour rehausser leur niveau en orthographe afin de bien faire des devoirs de français. Nous sommes fiers d’avoir 68 candidats pour cette édition contre 26 l’année écoulée. On espérait plus d’école mais on ne va pas les obligés » a ajouté le président de l’ANEDD, Hervé K. ADJAHO.

Ces 68 candidats sont répartis en trois zones à savoir Afagnan, Masséda et Attitogon. Après le premier tour qui démarre le 14 novembre par la zone 1 au Lycée d’Attitogon et qui prendra fin le 28 novembre à la Bibliothèque, ils seront 39 candidats retenus au niveau des collèges et 10 pour le compte du lycée. Les quarts et les demi-finales vont de décembre 2018 à janvier 2019 alors que les finales auront lieu en février de la même année.

Cette édition va primer trois différents acteurs à savoir Trophée Epelle-moi Collège, Trophée Epelle-moi Lycée et Trophée Super Ecole. En attendant le démarrage, nous souhaitons bonne chance aux candidats.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article