Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIAS

ODD 6 / DEUX FORAGES POUR LE BAS-MONO : SYMBIOSE-TOGO DONNE L’EAU POTABLE A DJAKPATA KONDJI ET ATABACOPE

Le joyau receptionné et inauguré/Djakpata kondji

Spécialisée dans les œuvres humanitaires, l’Ong Symbiose-Togo s’investit depuis quelques années déjà dans l’installation des forages, la construction des bâtiments scolaire et dons de kits scolaires dans les villages et zones où les populations sont démunies au Togo. Dans cette année 2018, la préfecture de Bas-mono a reçu plus de sept (7) réalisations dont les plus récentes sont deux forages dans le canton d’Afagnagan et Attitogon. Les cérémonies de remise officielle ont lieu le jeudi 06 décembre 2018 dans les deux cantons.

Deux forages d’un coup total de six millions huit cent cinquante mille (6.850.000 Cfa) francs ont été inauguré dans les villages Djakpata Kondji (Afagnagan) et Atabacopé (Attitogon) tous deux villages de Bas-mono dans la journée de jeudi 06 décembre 2018. Ces réalisations sont à l’actif de l’ONG Symbiose-Togo.

En effet l’équipe de Symbiose, après avoir inspecté les deux villages durant un long moment est arrivée à ce constat : l’absence d’eau potable. A Djakpata Kondji, les puits qui existent sont souvent vides d’eau à certains moments de l’année. Les eaux consommées donc par ces populations sont parfois souillées par la poussière et d’autres microbes. La situation est la même dans le village d’Atabacopé. « Nous avons fait la connaissance de Djakpata Kondji par le biais d’un ami enseignant. Nous sommes arrivés et nous avons constaté l’absence d’eau potable. Il faut donc les aider. C’est là nous avons commencé les tractations avec nos partenaires » a laissé entendre Ephrèm Gnassounou, président de Symbiose-Togo.

Une partie de manipulation du forage

L’inauguration de ces puits vient donc répondre à un grand problème d’accès à l’eau et surtout à l’eau potable dans les villages d’Atabacopé dans le canton d’Attitogon et Djakpata Kondji dans Afagnagan. « Nous avons demandé que les CVD fassent cas de leurs problèmes. Ce que nous avons montré à nos partenaires. Quand nous avons commencé avec les puits, on a vu que ces puits ne répondent pas, alors on a directement pensé aux forages. Et voilà, le problème est résolu aujourd’hui avec ces deux forages. Ces populations auront donc de l’eau potable » a ajouté Ephrèm Gnassounou.

Pour le chef du village de Djakpata Kondji, Togbui Djakpata 1er, c’est une joie pour sa population. « Je ne sais pas comment remercier l’Ong Symbiose-Togo. Ils avaient commencé par nous faire des puits mais ils ont constaté que les puits ne répondaient pas. C’est après cela qu’ils nous ont fait ce forage. Nous promettons prendre soin de ce joyau et nous profitons pour dire encore merci à Symbiose-Togo » a stipulé le chef de Djakpata Kondji.

Rappelons que les cérémonies de remise se sont déroulées sous les yeux des envoyés du ministère de l’hydraulique villageoise, des populations des partenaires techniques et quelques membres de l’Ong Symbiose-Togo.

La Rédaction

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article