Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIAS

YOTO/PARC DE TOGODO-SUD : LA COMMUNAUTE DE DONOMADE OPTE POUR UNE PLANTATION COMMUNAUTAIRE

Agbewanou ATTISSO, chef projet

« Appui à la conservation du parc national Togodo sud, par la création de plantation communautaire à Donomadé » c’est le projet qui a été lancé officiellement ce vendredi 28 décembre 2018 dans ledit village, canton de Tométy-Kondji dans le Yoto. Il s’agira de mettre en place en plantation communautaire afin d’éviter aux populations d’enfreindre loi d’une forêt classée ; c’était au cours d’un atelier de lancement qui a rassemblé les dignitaires des villages, des CVD et autres que compte le canton. Donomadé est situé à plus de 25km de la ville de Tabligbo, chef lieu de la préfecture de Yoto.

Le village de Donomadé abrite un espace forestier transfrontalier avec le Bénin voisin qui regorge une diversité de faune et de flore assez impressionnante avec des zones humides qui abritent des espèces fauniques menacées comme des hippopotames. Cette richesse faunique et floristique a amené le gouvernement du Togo à faire de cet espace, un parc dénommé « Parc National Togodo-sud ».

Pour donc contribuer à la protection de ce parc en vue d’une meilleure conservation de la biodiversité et à l’atténuation des effets néfastes des changements climatiques, la communauté de Donomadé a élaboré un projet de mise en place d’une plantation communautaire de 15 ha, ce qui avoisine la dixième partie de la zone rétrocédée par l’Etat afin de constituer une zone tampon entre le par cet les périmètres qu’ils eux-mêmes emblavés.

Photo de famille des participants

L’importance d’abord de l’atelier a permis d’informer tous les villages environnants, les experts et cadres des institutions nationales et internationales sur les activités, les stratégies pour la mise en œuvre du projet. Ensuite la mise en place de la plantation qui sera progressive permettra de remettre en valeur les terres cultivables.

D’un coût total de plus de 25 millions, ce projet est financé par le Programme de Micro Financement du Fonds pour l’environnement Mondial (PMF/FEM). Pour le chef projet Agbéwanou ATTISSO, l’importance de ce projet est de permettre aux populations de retrouver leur travail. « Ces derniers sont des chasseurs, et comme il est interdit de chasser dans le parc car les espèces sont menacées, nous croyons qu’à terme de ce projet, certaines espèces viendront dans cette forêt communautaire et ils pourront chasser (...) Cette plantation communautaire va redonner vie à la terre nourricière »

Au cours de cet atelier de lancement, les chefs de villages, les CVD et populations ont manifesté leur accord sur les règles et stratégies à conduire le projet à terme. Pour Togbui Kodjo MANEKPO 1er de Donomadé, l’installation de cette plantation communautaire va changer la vie de sa population.

La rédaction

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Bonjour cher Alexandre, on peut s'écrire sur whatsapp +228 99 52 93 38 ou par mail assineded@gmail.com
Répondre
A
Merci pour cette initiative que vous menez au togo.Ça me fera plaisir si la même initiative peut se faire chez nous au Benin. Alexandre Robi BALLO, S G du site d'ADJAMÈ au BENIN/COUFFO/DJAKOTOMÈ/KPOBA/DÈGBOGBÈ
Répondre