Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIA

ALERTE / HIPPOPOTAMES : ILS SONT MENACES POUR LEURS DENTS

Les ivoires sont utilisés depuis des siècles pour sculpter des objets d’art et des bijoux. Il est une matière dure et de couleur blanc-crème qui constitue les dents et défenses de plusieurs animaux. Seuls les éléphants étaient trafiqués pour la cause mais depuis des longtemps déjà, les hippopotames tendent à être gravement menacés par un tel trafic.

Les attaques, trafics et menaces sont souvent remarqués sur les éléphants d’Afrique à cause de leurs immenses défenses.  Sur le continent africain, ces pachydermes sont particulièrement visés par le braconnage pour leur ivoire et nombreux sont ceux qui sont abattus.

Cette matière appelée ivoire est devenue rare et recherchée. L’ivoire constitue donc un signe de richesse et de statut social. Nombreux estime que détenir un objet en ivoire vous élève à un rang plus élevé parmi vos amis.

La perdition des éléphants dans le monde à cause du braconnage, pousse donc les braconniers à se tourner vers les hippopotames pour chasser leurs dents.

Les braconniers se font assez de trésor dans le braconnage des animaux menacés. Aujourd’hui, ce sont les hippopotames sont les plus victimes à cause de leur dents.

« Les dents d’hippopotames sont en train de devenir une trouvaille courante, note l’organisation internationale pour la protection de la nature en Afrique. Non seulement leurs incisives et canines sont plus faciles à passer en contrebande, mais elles sont nettement moins chères et facilement utilisées dans l’industrie de la sculpture. » C’est ce que révèle l’African Wildlife Foundation (AWF).

Malgré toutes ces menaces, les hippopotames trouvent peu de soutien à l’échelle internationale. Impliqués chaque année dans de nombreux conflits avec les humains, ces grands animaux sont en effet souvent considérés comme gênants, ce qui ne favorise pas l’émergence de réglementations pour leur protection.

Ces derniers pâtissent particulièrement de ce commerce lucratif. Déjà chassé pour sa peau et sa viande, l’hippopotame est également la cible des braconniers de l’ivoire qui trouvent dans ses dents une alternative à la chasse illégale de l’éléphant, très surveillée par les éco gardes partout en Afrique.

Pourtant, l’espèce est menacée et classée « vulnérable » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), tout comme l’éléphant d’Afrique.

La rédaction

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article