Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIA

JIJ 2019 : ANEDD ET APA-BM MARQUENT L’EVENEMENT A AFAGNAN

Photo 1. Table d'honneur pour l'ouverture

« La jeunesse et la malbouffe », c’est autour de ce thème que l’Assistance nature environnement et développement durable (ANEDD) avec la participation de d’Association des personnes âgées de bas-mono (APA-BM) ont entretenu la jeunesse d’Afagnan et environ dans la journée de mardi 13 août 2019.

Initiée par l’ANEDD dans le cadre de la journée internationale de la jeunesse du 12 août de chaque année, l’objectif de cette rencontre est de faire changer la mentalité des jeunes sur ce qu’ils mangent. L’alimentation étant un des piliers de résistance et de croissance dans la vie humaine, dit être bien suivi et respecter pour la bonne croissance des cellules et des tissus, purification du sang bref, la survie de l’homme. La plupart des jeunes compris entre 33 et 44 ans manifestent les problèmes faiblesses sexuelle, de la cécité, de l’hypertension et d’autres malaises qui pourraient être évités si nous arrivions à soigner nos alimentations.

Photo 2. Les participants à la causerie

Pour Nassirou Lawani, président de l’Association des Personnes Agées de Bas-mono APA-BM, nous sommes notre propre problème « Nous creusons nos tombeaux avec nos dents… nous devons réduire la consommation d’huile, les produits cultivés à base d’engrais chimique et aussi les cubes et les glutamates, ces choses sont mauvaises pour notre santé » a-t-il laissé entendre.

L’intervention du président de l’Assistance Nature Environnement et Développement Durable – ANEDD a permis aux participants de savoir qu’ils peuvent manger bio en faisant des jardin chez eux à la maison. « L’essentiel aujourd’hui est de faire des jardins dans nos maisons. Juste avec des pneus, nous pouvons faire jardin d’adémé, de piment, de gboma etc. ailleurs les gens font des jardins avec les bidons de 25 litres que nous avons dans nos maisons. Il y a pleines de technique pour manger bio sans avoir un champ » a expliqué Hervé Komi ADJAHO, président de l’ANEDD.

Photo 3. Table d'honneur

Lancée par Mensah Mawulé, secrétaire du Conseil préfectorale de Bas-mono, représentant du préfet Sogbo Kokou Amétépé, la rencontre a été soutenue par la présence de l’Ong OVAD-AP et la Direction préfectorale des Actions Sociales de Bas-mono.

Rappelons que cette causerie débat entre la jeunesse et les aînés est une première dans la préfecture du Bas-mono. Elle a donc été un mobile pour le Directeur des Actions Sociales d’Afagnan Komlan ASSIMADI de sensibiliser les participants sur les feux d’incendie criminels et les inondations dans les localités qui sont reconnues de zones inondables.

La rédaction

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article