Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIA

DEUXIEME IFN AU TOGO : AUGMENTATION DES RESSOURCES FORESTIERES SUR LA PERIODE 2016-2021

Selon le représentant du Ministre de l’environnement et des ressources forestières, M. Kudadze Kodjo le Directeur du cabinet, les résultats du deuxième inventaire forestier national révèlent que les multiples actions conduites en synergie en faveur du développement des écosystèmes forestiers portent progressivement leurs fruits. Car ils indiquent une augmentation des ressources forestières sur la période 2016-2021.

Sur le plan national, voici les principales tendances : une augmentation de la surface terrière, du volume total moyen, du volume fût et du diamètre moyen des arbres ; une augmentation des volumes total et fût dans les forêts denses et forêts riveraines ; une augmentation du nombre des espèces recensées ; les espèces sont majoritairement d’origine savanicole et se retrouvent dans la zone de transition entre savanes et forêts sèches.

Sur le plan régional, le potentiel en bois a augmenté dans toutes les régions sauf dans la région des Savanes. C’est le résultat présenté jeudi 30 décembre 2021 par le ministère de l’environnement à Lomé au cours d’un atelier de restitution. Il s’agit des retombées du récent inventaire forestier national.

Le dit atelier a permis de restituer les données recueillies sur l’état et l’évolution des forêts togolaises entre la période 2016-2021.

Le deuxième inventaire forestier a pour objectif principal de fournir des connaissances détaillées sur l’état et l’évolution des forêts togolaises entre la période 2016-2021 pour la mise en œuvre des actions prioritaires définies dans la stratégie nationale REDD+ (2020 — 2029) du Togo. Il vient également renforcer le système national de suivi des forêts (SNSF/MRV) mis en place grâce aux données collectées lors du premier inventaire réalisé de 2015 à 2016.

Au cours de la cérémonie, M. Kudadze Kodjo le Directeur du cabinet du Ministère de l’environnement et des ressources forestières représentant le Ministre de l’environnement et des ressources forestières, a rappelé que « les inventaires permettent d’apprécier l’évolution de notre potentiel forestier, d’évaluer nos efforts réalisés pour maintenir nos forêts en bonne santé mais aussi de tirer les leçons sur les lacunes et sur ce qui reste à faire pour améliorer la gouvernance de nos forêts ».

Le deuxième inventaire forestier national a été réalisé grâce à l’utilisation partielle du don additionnel reçu du Fonds de Partenariat pour le Carbone Forestier (FCPF). Pendant six mois, des équipes constituées de cadres du ministère de l’environnement et des ressources forestiers, appuyés par les experts botanistes et les personnes ressources locales, ont sillonné les contrées togolaises parfois dans des conditions difficiles pour la collecte des données sur les placettes permanentes.

Le traitement de ces données a permis entre autres de : mettre à jour la base de données créée en 2016 sur l’état des forêts du Togo ; de disposer des principales caractéristiques dendrométriques des forêts togolaises et leur évolution ; d’obtenir des informations sur l’évolution des ressources en bois et du carbone dans les forêts togolaises ; de fournir des informations sur l’évolution des flux (prélèvement, mortalité, accroissement) et de la dynamique des forêts ; disposer des informations sur l’évolution de la biodiversité des forêts togolaises.

« Nous devons, cependant, garder le cap et redoubler d’efforts ensemble pour atteindre un taux de couverture de 25% en 2025 et satisfaire nos besoins en produits ligneux tout en permettant à nos écosystèmes forestiers d’être plus productifs à tous égards », a laissé entendre M. Kudadze Kodjo le Directeur du cabinet du Merf.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article