Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIAS

EXCURSION / CHANGEMENT CLIMATIQUE : CE QU’ON DEVRAIT FAIRE VOIR AUX ELEVES

Les installations du Barrage de Nangbeto

Il y a bien longtemps, le mot excursion était le petit déjeuner de plusieurs établissements scolaires chaque année. Durant les semaines culturelles, un programme est souvent consacré pour faire sortir les élèves hors de l’établissement scolaire. Mais depuis les années 2017 et 2018, la thématique d’excursion est devenue rare sur les lèvres des élèves. La nouvelle donne est « vacance utile et citoyenne », un projet du gouvernement qui date déjà de plus de dix ans. Est-ce la même chose ? La question restera toujours posée ! Plus loin, que montre-t-on à ces élèves qui participent aux excursions ou vacance utile et citoyenne ?

« L’excursion » et « Vacance utile et citoyenne » sont deux choses différentes. En effet, l’une donne naissance à l’autre et se voit inclue à nouveau dans l’autre. L’excursion est le mot le plus connu dans le monde à l’endroit des apprenants alors que vacance utile et citoyenne est un projet (qui comporte l’excursion) du gouvernement togolais pour encourager les meilleurs élèves. Ici, il y a la mise à l’écart d’une tranche d’âge et de types d’apprenants alors que l’autre permet à tous d’y profiter.

Les écosystème de mangroves

QU’EST-CE QUE L’EXCURSION ?

Une excursion est une sortie éducative destinée à donner sens, vitalité et intérêt aux études normales faites en classe. C’est une activité motivante destinée à stimuler l'intérêt dans un certain sujet. En d’autres termes, c’est aussi un moyen de faire de la recherche de première main sur un sujet déjà à l'étude. Ou encore, l'excursion est l'aboutissement d'une étude à laquelle les élèves travaillent depuis longtemps. Elle permet de lier l'étude théorique aux problèmes pratiques et au monde réel. Correctement menées, les excursions sont une source importante d'enrichissement pour les élèves.

Un grand arbre dans la forêt sacrée d'Akissa

Cette thématique d’excursion peut aussi ne pas concerner un sujet au programme mais un désir, un souhait, une envie ou encore une simple découverte pour divertir les élèves. En ce sens, la visite peut porter notamment sur les musées, entreprises, immeubles gouvernementaux, sites historiques, sites écotouristiques et autres ; la visite peut permettre aux élèves d’aller dans une forêt, un parc etc.

VACANCE UTILE ET CITOYENNE !

Quand cette thématique est apparue au Togo, il s’agit de copter des meilleurs élèves et jeunes pour passer les vacances très loin de leur maison ensemble dans une bonne ambiance d’échanges, de discussions et de découverte. Les « Vacances utiles et citoyennes » sont des colonies de vacances, des activités socioéducatives et culturelles, des excursions touristiques programmées pour les jeunes âgés de 12 à 29 ans afin de leur offrir des vacances agréables et instructives.

En cette année 2022, nous devrions être à la 13ième édition de ce projet lancé par le gouvernement depuis 2009. Parlant de la tranche d’âge, est-ce à dire que les autres élèves et jeunes n’ont pas droit à ce privilège ? Notre sujet est loin de répondre à cette interrogation.

L’EXCURSION ET LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES !

Comme dit plus haut, l’excursion permet aux élèves de découvrir ce qu’ils ne connaissent pas, ce dont ils ont une fois entendu parler, c’est d’ajouter le visuel à l’imagination, c’est aussi de comparer les images et dessins aux réels.

Le mirador du site des hippo d'Afito

De nos jours l’éducation environnementale est la thématique qui invite plus l’humanité à la sauvegarde des écosystèmes et des ressources naturelles. La forêt, les grands arbres, les oiseaux de différentes espèces, les eaux de rivières, les embouchures, les étangs d’eau, les points de terre (île), les grands animaux etc. sont des sites importants qu’on doit privilégier afin de permettre à la future génération de bien y prendre soin.

Au Togo, nous avons plusieurs sites qui doivent servir de lieu d’excursion pour les élèves à savoir la Cascade de Kpimé, de Womé, d’Aklowa, de Camalo, de Sara, de Yikpa etc.

Le pays abrite la plus grande forêt sacrée d’Afrique, il s’agit de la forêt d’Adamé dénommée Akissa. Elle se situe dans le canton d’Aklakou (préfecture des Lacs). Ailleurs dans le Yoto, il y a la forêt de Togodo, celle de Godjé godjin. En outre, il y a des sites écotouristiques à savoir celui des hippopotames d’Afito et des oiseaux (site ornithologique d’Agokpamé). L’autre nouvelle est la visite de la seule île du Togo (île hadjivi) qui se trouve dans le canton d’Agbétiko (préfecture du Bas-mono).

Au nord du pays, il y a des lieux d’excursion qui peuvent accueillir des élèves ; récemment la nouvelle du grand marteau d’Afrique est sur toutes les lèvres, il s’agit du village de Yohonou dans la préfecture de Vo. Le Togo regorge d’assez de lieu digne d’excursion pour accompagner l’éducation de nos jeunes élèves et les aider à se préparer pour la protection de l’environnement et de la biodiversité.

Vue de loin de l'île Handjivi (Agbétiko)

Les mangroves de Zébé, Agokpamé jusqu’à Agbanakin ; ceux de Togo Komé et le long du Lac, des merveilles qui se retrouvent dans la réserve de biosphère transfrontalière du delta du mono entre le Togo et le Bénin, site reconnu par l’Unesco et placé patrimoine depuis le 14 juin 2017, sont d’incontournables sites à connaitre.

ET ALORS ?

Et quand dans tous les pays, la lutte est alors focalisée sur la bonne gestion des ressources forestières, la protection des espèces (animales et végétales) menacées et rares, il faut donc sensibiliser les enfants, les jeunes à une prise de conscience pour réellement se donner à la protection, la sauvegarde et la promotion de nos ressources naturelles et l’application de bons gestes envers la nature.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article