Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIAS

TOGO / MERF : LES FEMMES AU CŒUR DE LA DOUBLE AMBITION QUINQUENNALE ET DECENNALE DE REBOISESMENT

Table d'honneur du lancement de l'atelier

La rencontre des femmes sur le reboisement et la restauration des paysages forestiers ouverte par le ministre FOLI-BAZI Katari de l’environnement et des ressources forestières,  le 22 avril dernier à Kara, a pris fin le 23 avril 2022 sous des notes de satisfaction.

Axé sous le thème « la femme face à la double ambition quinquennale et décennale de reboisement>>, cette assise de deux (2) jours vise à mobiliser les femmes pour contribuer de façon consistante aux efforts du gouvernement en matière d’extension du couvert forestier et à faciliter la réalisation de l’ambition décennale qui consiste à mettre en terre un milliard de plants à l’horizon 2030.

Photo de famille des participants

CEREMONIE D’OUVERTURE DES ACTIVITES

En lançant les activités ce 22 avril 2022 à Kara, le ministre de l’environnement et des ressources forestières a de nouveau expliqué l’ambition décennale du gouvernement dans le cadre de la politique de reboisement lancée, le 12 mai 2021.

Dans cette dynamique, le ministre informe que dans les 5 ans à venir, le Togo doit avoir 25% de superficie couverte de forêt. « Le chef de l’Etat nous a engagé dans une ambition décennale d’environ un milliard d’arbres pendant les 10 prochaines années. Pour y parvenir, nous estimons qu’il faut avoir une mobilisation de toutes les couches sociales et vous savez que de toutes ces couches sociales, celle qui est la plus dynamique c’est celle des femmes ; nous savons qu’en essayant de mettre les femmes au cœur de cette préoccupation ; nous serons en mesure d’atteindre cet objectif qui nous est assigné » a expliqué le ministre FOLI-BAZI Katari. Et c’est là l’objectif de la tenue de cette rencontre de deux jours avec ces femmes venues de l'Assemblée nationale, du Merf, des ONG, associations, groupements de femmes pépiniéristes, etc.

En effet, selon le ministre, cette action va occasionner un changement dans les habitudes et la prise à cœur du reboisement. « C’est la femme qui éduque et lorsque la femme sensibilise, ça porte ; c’est la femme qui est toujours dans un milieu social et c’est la femme qui connait la nécessité de la vie. Donc nous pensons qu’avec les femmes et surtout avec cette rencontre, les donnes vont changer, d’ailleurs, ce n’est pas seulement ici, vous vous rappelez bien que cette année, lorsqu’on devait célébrer la journée de la femme, on l’avait placé sous le thème la protection de l’environnement et particulièrement la lutte contre le changement climatique donc déjà sur le plan international on estime qu’après avoir exploré toutes les pistes, il faut nécessairement que ce soit les femmes qui soient au cœur de cette ambition. Considérez que nous sommes dans la bonne marche » a-t-il laissé entendre.

Durant les deux jours, plusieurs communications ont été faites notamment : les forêts du Togo : situation actuelle, défis et perspectives, les efforts du Togo en matière de reboisement et de restauration des paysages forestiers, genre et problématique de l’accès de la femme à la terre : cas du reboisement, quels conseils pratiques pour un reboisement et une restauration des paysages forestiers réussie.

Le ministre remettant un outil

L’ACTION SUIT LA PAROLE

Le ministre ayant voulu joindre l’acte à la parole, a saisi l’occasion pour faire une remise de kits devant servir à renforcer la production de plants. Au nombre des groupements présents, trois dont ‘’Mawupeassi d'Atakpamede’’, préfecture de Yoto, région Maritime, Coopérative 2PK (Pépiniéristes et Planteurs de la Kozah), préfecture de la Kozah, région de la Kara et le groupement ANOSHE de Mango ont bénéficié du matériel de pépinière. Rappelons que ces femmes sont venues de toutes les régions du pays.

Mme le DRF remettant un outil

CETTE RENCONTRE, UNE REUSSITE

Après les deux jours d’activités intenses, les rideaux sont tombés sur cette rencontre le samedi 23 avril 2022 dans la salle de conférence de l’Hôtel « Les Etoiles de Kozah ».

Représentant le préfet de Kozah et le Maire de Kozah 1, le Conseiller municipal Palanga Kolu, a tenu à remercier l’organisation de la rencontre et le choix porté sur leur commune d’avoir abrité l’évènement. Ce dernier a félicité le ministère pour tous les matériels remis aux femmes pour faciliter leur participation à la production des plants pour l’atteinte de l’ambition décennale. La cérémonie de clôture a été présidée par madame le Directeur des ressources forestières, Dr ATUTONU Amah, représentant son ministre de tutelle. L'intervenant a précisé que la réalisation de l’ambition décennale du gouvernement ne doit exclure aucune couche sociale, « c’est pourquoi le ministère a pris l’engagement d’impliquer effectivement les femmes, donc vous devez être au cœur de la mise en œuvre de la politique de reboisement » a-t-elle laissé entendre. Selon elle, eu égard aux profits que les femmes tirent des forêts et comte tenu de leur rôle de communicatrice et d'éducatrice dans la communauté à la base, elles sont les mieux indiquées pour amener non seulement leurs paires mais également toute la population à adhérer à la politique de reboisement.

Table d'honneur pour la cérémonie de clôture

C’est ainsi qu’une stratégie participative a été définie pour contribuer à la réalisation de l’ambition. << Je vous rassure que vos propositions seront prises en compte pour rendre visible les efforts des femmes en matière de la mise en œuvre de cette politique » a ajouté Dr ATUTONU Amah dans son intervention.

Les femmes participantes dans leurs recommandations, invitent le ministère de l’environnement à les appuyer sur le budget de l’Etat pour mener à bien leurs actions de reboisement et pour le choix des essences de plants à mettre en terre en fonction des régions.

Cette première rencontre nationale des femmes sur le reboisement et la restauration des paysages forestiers, vient mettre de nouveau l’accent sur l’engagement des femmes à accompagner le gouvernement pour l’augmentation du couvert végétal togolais dans les années à venir.

 

Akh

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article