Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
E-PLUS MEDIAS

SOKODÉ/MERF : LES QUESTIONS DE REBOISEMENT ET DE RESTAURATION DES PAYSAGES FORESTIERS AU COEUR D'UNE RENCONTRE DES JEUNES

Le ministre FOLI-BAZI Katari de l'environnement

Une cinquantaine de jeunes venus des cinq régions économiques du Togo se sont retrouvés à Sokodé les 29 et 30 avril 2022. Il s'agit d’une rencontre nationale des jeunes sur le reboisement et la restauration des paysages forestiers organisée par le ministère de l'environnement et des ressources forestières axée sur le thème : << Les jeunes face à la double ambition quinquennale et décennale de reboisement >>.

Lançant les activités le 29 avril, le ministre FOLI BAZI Katari a tout d'abord remercié les jeunes pour leur présence et les a invités à une promptitude dans les discussions. << Préserver les arbres, c'est préserver la vie >> cette phrase du ministre a permis aux participants de prendre conscience de la situation forestière du Togo et d'épouser cette double ambition quinquennale et décennale de reboisement que porte le gouvernement.

Le Ministre (D) remettant un matériel au bénéficiaire

Au total, deux (02) communications, quatre (04) études de cas et des travaux en atelier ont conduit les jeunes venus des associations et ONG, les jeunes reboiseurs et pépiniéristes à faire des propositions pour la mobilisation des espaces à reboiser, l'accompagnement financiers, la mobilisation des acteurs, la mise à disposition des plants, etc. afin de donner une touche particulière à l'ambition décennale. L'objectif de cette activité de groupe est de permettre à ces jeunes de s'impliquer totalement dans la politique de reboisement prônée par l'état et de faire des propositions concrètes.

<< Le ministre de l'environnement compte sur les jeunes pour la réalisation de l'ambition décennale de reboisement d’un milliard d'arbres à l'horizon 2030 >> a laissé entendre Dr ATUTONU Amah, directeur des ressources forestières lors de sa communication qui a porté sur les forêts du Togo.

Les jeunes suivant une communication

En encourageant les jeunes à s'engager pour la réussite de cette politique nationale qui va permettre d'augmenter le couvert végétal à 25% d'ici à 2025 et à 26% en 2030, il a été rappelé à ces derniers qu'ils occupent 60% de la population active, et cet engagement de leur part suffirait pour répondre à l'engagement pris par le Togo devant ses pairs pour le compte du programme AFR100.

Pour monsieur le ministre, la thématique de la foresterie est aussi économique et deux défis sont à relever, c’est pourquoi, la bravoure des jeunes doit être mis à l'œuvre ; << Dans toutes les matières, les jeunes peuvent se mobiliser parce qu'aujourd'hui, le problème de la foresterie est aussi économique. Je rappelle ici que le chef de l'État a tout fait pour que s'installe sur la plateforme industrielle d'Adetikopé (PIA),des usines de transformation de bois, donc nous avons deux défis, conserver la nature mais aussi avoir les ressources nécessaires pour le fonctionnement des usines et des industries qui s'installent dans notre pays >> a expliqué FOLI-BAZI Katari, le ministre en charge de l'environnement.

Le Préfet (D) remettant un matériel au bénéficiaire

Cette rencontre nationale des jeunes qui s'est tenue à Sokodé a été marquée par la présence du préfet de Tchaoudjo, des représentants du ministère de l'environnement et des ressources forestières.

Clôturant les activités le 30 avril, la représentante du ministre, Dr ATUTONU Amah, directeur des ressources forestières, a invité les jeunes à la mise en application des acquis de la rencontre afin d'améliorer leurs prestations et renforcer leurs activités en vue de contribuer à la protection de l’environnement et au développement socio-économique de leurs localités.

Les jeunes ont donc élaboré une stratégie participative pour la mise en œuvre de la double ambition quinquennale et décennale du gouvernement, une stratégie qui est en cohérence avec celle déjà existant au niveau du ministère a laissé attendre Dr ATUTONU Amah, directeur des ressources forestières, représentant le ministre FOLI BAZI Katari avant d'inviter ces derniers à faire la restitution des acquis de la rencontre. << Vous êtes des messagers du ministère de l'environnement pour apporter la bonne information sur la politique de reboisement au Togo à ceux qui sont dans nos localités respectives >>. Rappelons que plusieurs pépiniéristes ont reçu des matériaux de travail idée de booster leurs productions.

Dr ATUTONU Amah, DRF / lors de la clôture des travaux

Cette première rencontre nationale des jeunes sur le reboisement et la restauration des paysages forestiers qui a pris fin le 30 avril 2022 à Sokodé, a été précédé de celle des femmes sur la même thématique les 22 et 23 avril 2022 à Kara. Et dans les jours à venir, une rencontre avec les chefs traditionnels sera organisée afin de discuter si du problème de disponibilité foncière, un des défis pour la politique de reboisement que promeut l'État togolais.

Hervé K.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article