Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EPLUS MEDIAS 228

REBOISEMENT 2022 : AU MOINS 7.500 PLANTS MIS EN TERRE PAR WEP-TOGO

La campagne nationale de reboisement lancée par le gouvernement togolais à travers le ministère de l’environnement édition 2022, poursuit son petit bonhomme de chemin. A l’ONG WEP-TOGO (Women Environnemental Program), plus de 7.500 plants agroforesterique ont été mis en terre.

L’ONG WEP-TOGO a procédé le vendredi 03 juin 2022, à la mise en terre de 7.500 plants fertilisants pour accompagner 06 coopératives avec lesquelles elle travaille depuis quelques années. Cette activité se situe dans le cadre du projet « Renforcement des capacités des coopératives de femmes de la région maritime en gestion durable des ressources naturelles et la diversification des sources de revenus » financé par le Fonds PISCCA 2021 de l’Ambassade de France au Togo.

Les coopératives telles Espoir de Tokpli, Gbénodou de Suklikopé, Patience de Kovié, Ngodédé, Midézon d’Agou, Novissilélé de Tchekpo ont été appuyé lors de cette campagne de reboisement. Ces dernières ont accompagné par les agents de WEP-TOGO dans la production des pépinières de plants pour reboiser leurs champs. L’objectif poursuivi est d’aider ces coopératives à améliorer leur production agricole à travers l’entretien de ces plants fertilisants qui vont redonner vie à leurs terres. Le lancement officiel de cette campagne de reboisement organisée par Wep-Togo a eu lieu à Suklikopé dans la préfecture de Zio avec la coopérative Gbénodou où plus de 1000 plants agroforesterique et fruitiers (l’albizia, lecena, samnéa sama, tamarinier etc.) ont été mis en terre.

« Pour cette année 2022, WEP-TOGO s’est engagée à mettre en terre en tout 7.500 plants agroforesterique et fruitiers dans les fermes des 06 coopératives qu’elle accompagne » a laissé entendre Mme ENAKUTSA Adzo Kafui, chargée du projet PISCCA 2021 à WEP-TOGO. Dans la foulée, les femmes de Gbénodou se réjouissent du soutien en plants que l’Ong leur a apporté et s’engagent à les entretenir afin de profiter des résultats. « On nous dit que ces plants vont rendre fertile nos terres, alors nous allons en prendre soin. On va bien faire le labour, entretenir les plants, et quand ça grandi on va élaguer les branches et les disposer dans les champs ; aussi, les feuilles qui vont tomber vont aussi servir d’engrais naturel. Nous en sommes très fier et nous remercions Wep-Togo » s’est exclamée DJIAMESSI Akossiwa, membre de la Coopérative Gbénodou. Pour l’Adjudant TORMANGUE Latchiribe de la direction préfectorale de l’Environnement Zio, l’acte est louable « Il y a beaucoup d’ONG qui se sont alignées derrière la politique de reboisement du Chef de l’Etat en l’occurrence WEP-TOGO qui s’est engagée. Nous sommes très encouragés à voir la mobilisation des femmes qui mettent en terre ces plants » a-t-il laissé entendre.

Rappelons que les préparatifs de cette activité de reboisement ont démarré le samedi 22 janvier 2022, lors de la rencontre tenue dans l’enceinte du Centre Ecole KEKELIVA à Agounyogbo (préfecture d’Agou) par la directrice exécutive de l’ONG Women Environmental Program (WEP-TOGO)  avec plusieurs femmes des groupements précités.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article