Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une quinzaine de journaliste femmes prenne part à un atelier de formation du ministère de l’environnement et des ressources forestières à l’endroits des journalistes et communicatrices, animatrices d’émission et responsables d’organes à l’Evéché d’Atakpamé. La rencontre qui porte sur « les femmes au cœur de la communications environnementale » se tient du 22 au 24 juillet 2021 pour le compte des médias de la partie méridionale.

Lancée ce 21 juillet 2021à Lomé par le ministre de l’Environnement et des ressources forestières, M. Katari Foly-Bazi, cette session de formation des femmes journalistes vise à outiller ces dernières sur les questions des changements climatiques. L’objectif est de les amener à fournir à la population la vraie information sur les bonnes pratiques de gestion durable des terres et des forêts (GDT & GDF).

L’étape d’Atakpamé se tient avec quinze (15) journalistes femmes venues des médias de la maritime et des plateaux du jeudi 22 samedi 24 juillet 2021. Ces femmes vont se familiariser avec les thématiques comme : Les changements climatiques, causes et conséquences au Togo, Les dix bonnes pratiques pour un développement durable, La gestion durable des terres ; Bois énergie et l’efficacité énergétique, Dissémination des bonnes pratiques GDT-GDF ; Genre et changement climatique, Genre et biodiversité, Agro climato intelligente, Les émissions interactives avantages et inconvénients etc.

Déjà en 2019, à travers l’accompagnement du Programme d’Appui à la Lutte contre le Changements Climatiques (PALCC), le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières (MERF) à travers la Cellule Communication avait initié une 1ière édition de formation à l’endroit de certains organes sur la problématique des Changements Climatiques et les a outillés en matière de collecte et de traitement des informations environnementales. Cette 2ième édition de formation vient cibler uniquement les femmes journalistes et communicatrices responsables d’organes afin qu’elles s’approprient les questions des Changements climatiques et surtout de l’efficacité énergétique et les différentes stratégies de résiliences.

Les participantes de la session de 2021 à Atakpamé feront une visite de terrain le dernier jour. Cette visite sera organisée avec une ONG ou une association porteuse des projets financés par le PALCC. C’est l’occasion d’amener les participants à la découverte du ou des site(s) de projet de ces ONG ou association. Au cours de la visite, plusieurs exercices de reportage seront réalisés par les participants qui les présenteront en salle et les diffuseront sur leurs organes. Outre cette activité de terrain, une parcelle sera reboisée à Atakpamé pour marquer l’évènement.

Nous y reviendrons !

Sylvie / E-Plus

Tag(s) : #ACTUALITES
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :