Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EPLUS MEDIAS 228

BAS-MONO/AFAGNAN : ENFIN UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE POUR LE VILLAGE MATCHALE

Ephrem GNASSOUNOU, Président Symbiose-Togo

Le village de Matchalè dans la préfecture de Bas mono a enfin son Plan de Développement Communautaire. Ce document de 36 pages a été validé le jeudi 13 juillet 2017 à la place publique du village en présence des autorités administratives, des institutions étatiques, des partenaires, de la population et de l’Association prestataire SYMBIOSE-TOGO.

Depuis que le Togo a renoué avec la croissance économique il y a quelques années, beaucoup d’efforts sont faits pour améliorer le quotidien des citoyens en accord avec les Objectifs de Développement Durable (ODD). Bon nombre de domaines connaissent un développement louable. Mais force est de constater que cet élan de développement ne touche pas toutes les communautés. Ainsi, pour le village de Matchalè, qui se trouve dans les mêmes contextes nationaux avec les spécificités locales, la clé du développement serait de déclencher une dynamique transformatrice dans sa société locale pour des actions spécifiques et concrètes dont sa vaillante population devra être l’actrice principale. Vu l’importance de ce développement tant cherché, il a fallu l’élaboration d’un PDC (Plan de Développement Communautaire).

Symbiose-Togo

Avec l’aide de l’Association Symbiose-Togo, les populations de Matchalè sont arrivées à pondre un plan de développement de leur village. Pour le Président de Symbiose-Togo, Atassé Ephreum GNASSOUNOU, ce plan renferme en quelques sortes les besoins du village. « De manière globale, l’objectif de ce plan de développement socio-économique et culturel du village de Matchalè est d’être un cadre stratégique de référence pour la gestion et le développement de l’espace local. Ce que nous avons fait émane des dires de la population. Maintenant il faut qu’elle suive les stratégies de mise en œuvre ; et avec l’aide des autorités administratives tout ira mieux » a ajouté Ephreum  GNASSOUNOU.

Population de Matchalè

Pour le président du CVD (Comité Villageois de Développement) de Matchalè Kofi Djigbodi AZIANOUKOU, la balle est dans le camp de la population. « D’abord nous remercions Symbiose-Togo qui nous a aidé à rédiger et à valider le plan de développement de notre village. Dans ce plan il y a tous les besoins de notre village. Il y a aussi les stratégies de mise en œuvre et le programme dans ce document. Il nous revient alors d’écrire des projets selon les besoins pour que les partenaires nous viennent en aide » a expliqué Azianoukou kofi djigbodi.

La cérémonie de validation du plan de développement communautaire vue la présence de plusieurs autorités, associations, institutions et les amis de France-Volontaire.

La Rédaction

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article